Atelier cuisine et langue japonaise #3

Publié le par Nadege

Et oui, ce mois-ci je fut de retour dans la cuisine de Speak eat pour un nouvel atelier ^_^

Cela fait, mine de rien, un an et quelques mois que je n'y avais pas les pieds à mon grande désespoir bien sûr car si je pouvais y aller tous les mois, j'en serais que plus heureuse !!

De retour autour de la table affreter par Chloé, Ikuko et Céline, je rencontre une copinaute (dans notre jargon internet lol) de blog Toulousaine Béatrice (Fourchette & Spatule) qui adore aussi le Japonais et qui le cuisine très bien déjà ! Du monde est déjà autour de la table, nous sommes à nouveau une dizaine à vouloir découvrir les nouveaux plats que nous allons préparer avec Ikuko et déguster ensemble.

Petite surprise, Chloé, gérante de la boutique "Saveurs et Harmonie" (sur Toulouse depuis prés de 18 ans) est là pour nous conter l'histoire du thé Macha et son arrivé au Japon. Elle nous prépare également ce soir là une dégustation de thés.

Allez commençons par le commencement !

Le menu prévu pour la soirée

Entrée : Namasu

Plat : Nabé Sukiyaki

Dessert : Uirô

 

Le théme abordé

Les fêtes de la St Valentin et du Setsubun, toutes deux fêter au mois de février

Atelier cuisine et langue japonaise #3

Je reprends vite l'habitude et attrape un couteau bien affuté ainsi qu'une planche à découper et en avant. Je me mets à la découpe du kaki, que je ne connais absolument pas !

Le kaki est utilisé pour la salade Namasu composée également de daïkon (radis blanc) et de ninjin (carottes). La sauce dans laquelle les ingrédients seront mis est à base d'eau, de dashi déshydraté, de komézu (vinaigre de riz), de shôyu (sauce soja), de mirin, de jus de yuzu, de goma (sésame) et d'un petit zeste de Yuzu en plus ..... rien que ça !

Les recettes de Namasu sont composées principalement de carottes et de radis blancs représentant les couleurs "rouge et blanc" et signifiant "bienheureux" ou "célébration de bonne augure".

Elle est un plat indispensable pour le repas du nouvel an "Oséchi" mais également pour les grandes occasions comme les mariages, anniversaires, naissances .......

Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3

Pendant la préparation de la salade, Ikuko prépare le Sukiyaki.

Oh, vous devez certainement connaître cette célèbre sorte de "fondue" Japonaise ?!!!

Appelé Nabé au Japon, c'est un concept de cuisson de plusieurs ingrédients dans une marmite concocté très fréquemment en hiver et peut être variable selon les régions du Japon.

Les principaux ingrédients utilisés ce soir sont : du bœuf coupé en fine lamelle, du shirataki konjac, du tofu, du poireaux, des champignons Enoki (ce sont des champignons avec une longue tige) et de tamago (œufs) qui peuvent être facultatif. Ah oui, il y avait des Udon aussi ! miam miam ^^

Il y a également une sauce qui sera la base de ce Nabé : la sauce Warishita faite de shoyu (sauce soja), de mizu (eau), de dashi no moto (dashi instatané), de mirin, de saké et de Satou (sucre)

Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3

Il y avait bien sûr la marmitte de riz pour accompagner notre Sukiyaki (je ne l'ai pas prise en photo).

La dégustation commence. Ikuko nous montre comment faire après avoir servit un bol de riz à chacun.

Il faut prendre une bonne louche de sauce Warishita que nous pouvons agrémenter d'un œuf cru, il faut remuer hein bien sûr ! Comme nous sommes nombreux, nous nous levons directement pour se servir à la marmite. Chacun, son tour nous mettons quelques lamelles de bœuf à cuire, puis nous prenons un peu de tout.

Ce bol est magnifiquement bon. J'ai retrouvé les saveurs Japonaises que j'aime tant. Ce tofu cuit à l'intérieur était un délice. L'œuf ayant cuit dans le bouillon donne un très bon goût au reste des aliments et une consistance un peu plus épaisse (je ne saurais pas la nommer). Accompagné de riz ....... Un pur régal !

Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3

Pendant que le Sukiyaki était en préparation, Chloé, historienne de thés, en a profiter pour nous expliquer l'arriver du thé Matcha au Japon. Ce fut une découverte pour moi car je ne le savais pas. Chloé est une passionnée, cela se voit et s'entend dans ses récits. J'étais scotché à son savoir.

Elle nous a donc expliqué les différents thés qu'elle a ramené pour cette occasion spéciale. C'est une dizaine de thé qu'elle nous montre ! Des thés pour l'apéritif, pour le plat et pour le dessert !

Malheureusement, je ne suis pas une grande amatrice de thé, je n'ai donc pas fait honneur comme il se doit à ce si jolie cadeau et j'en suis navrée. J'en ai tout de même goûté deux qui était bien sûr excellent mais que je serais incapable de décrire.

Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3

Pendant la causerie (oui on fait beaucoup de chose ^^), Ikuko prépare le dessert : Le Uirô, décliné en version nature et version thé matcha.

Cette pâtisserie japonaise légèrement sucrée est faite à base de farine de riz ou de blé (en fonction des régions).

Sa texture élastique rappelle le mochi.

Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3

Le timing est excellent puisque Chloé enchaîne avec une "mini" cérémonie du thé dont elle nous offre quelques gorgées.

Ah oui, quel plaisir lorsque Chloé nous explique qu'elle rentre du Japon et qu'elle a également apporté une autre surprise : des mikado et des mochi au thé matcha !!!!!!! Voilà comment me faire plaisir ^_^

Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3

Puis vers la fin du repas, nous trinquons avec un verre de saké et Chloé (de speak eat !) nous en apprends plus sur certaine fêtes ayant lieu au mois de Février.

Le Setsubun est une fête nationale célébrée le 03 Février pour l'arrivé du printemps (selon l'ancien calendrier lunaire).

Le rituel du Setsubun le plus connu est le Mamemaki : il faut jeter des graines de soja grillées (Daizu) tout autour de la maison ou autour des temples en criant " Oni Wa Soto! Fuku Wa Uchi!" qui veut dire "Dehors les démons! qu'entre le bonheur!"

Par la suite, il faut ramasser et manger le nombre de graines correspondant à son âge.

Une autre pratique consiste à jeter les mêmes graines sur des personnes déguisées en démons (Oni).

Concernant la fête de la St Valentin, je ne pense pas vous apprendre grand chose si vous connaissez un peu la culture Japonaise ! Elle se déroule en deux temps : Le 14 février, jour de la St Valentin, et le "jour blanc", le 14 du mois d'après.

Le jour de la St Valentin, ce sont les filles qui offrent des chocolats au hommes mais attention ce n'est pas forcément que pour l'être aimé ! cela peut-être pour un ami, un collègue de travail, un supérieur hiérarchique (°_°), bref c'est destiné aux personnes appréciées. Bien évidemment, cette tradition comme d'autre est devenu une obligation sociale !

Le 14 du mois d'après est appeler White Day - Le jour blanc. C'est le jour où les personnes qui ont reçus des chocolats de la St Valentin doivent à leur tour offrir un cadeau en retour. Il peut s'agir de chocolat ou d'autre choses ayant à peu prés une valeur de 2 à 3 trois celle reçus (tant qu'à faire !) lors de la St Valentin.

Encore une fête plutôt commerciale mais tellement mignonne ^^

Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3
Atelier cuisine et langue japonaise #3

Ah qu'elle belle soirée encore. J'espère, comme d'habitude, y revenir très vite ^^

Yoroshiku ^_^

P.S : Vous pouvez retrouver ma 1ere soirée d'atelier ici

Et ma deuxième soirée ici

Publié dans Quotidien, Ateliers cuisine

Commenter cet article